Dans les années 1990, l'informatique verte, ou Green IT, est née de l'application des Piliers écologique et économique du développement durable.

Dans un premier temps, la réduction de l'impact de l'informatique sur l'environnement consistera en deux actions principales :

  • Réduction de la consommation électrique des matériels informatiques,
  • Gestion des Déchets d'Equipements Electriques et Electronique (DEEE) de cette industrie : optimisation de la durée et du cycle de vie, recyclage, reconditionnement..

Actuellement, le Green IT évolue, au niveau de sa dénomination, en GreenIT 1.5 puis GreeenIT 2.0. Cette dernière version considère l'informatique en temps qu'outil permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). En France, le terme associé est éco-Tic pour "écotechniques de l'information et de la communication". 

 

La société GaiaHumaine propose la solution logiciel ServOnOff (GreenIT), permettant de réduire la consommation électrique des matériels informatiques. ServOnOff optimise ainsi la consommation électrique d'un parc informatique.

ServOnOff permet aussi d'augmenter la durée de vie des ordinateurs en centralisant les tâches de nettoyage et d'entretien logiciel. En optimisant leur fonctionnement, la date de recyclage des ordinateurs est repoussée : les DEEE sont alors réduits dans le temps.

 

Remarque :-)

Le terme "IT" de "Green IT" se prononce à l'anglaise : "Aille Ti" :-)

"IT" est l'abréviation de "Information Technology" = « Technologie de l'Information ».

Pour plus de précisions :

Wikipédia : Définition du Green Computing

Wikipédia : Déchets d'équipements électriques et électroniques

www.greenit.fr: Green IT, tentative de definition

 

© 2013 GaiaHumaine
         
2.2 Green IT : définition